« Pourquoi la lampe s’est-elle éteinte ? Je l’entourai de mon manteau pour la mettre à l’abri du vent ; c’est pour cela que la lampe s’est éteinte. »

« Pourquoi la fleur s’est-elle fanée ? Je la pressai contre mon cœur avec inquiétude et amour ; voilà pourquoi la fleur s’est fanée. »

 Rabindranath Tagore, Le jardinier d’amour,

 

 

 Bravons nos peurs pour semer notre poussière d'étoile dans l'obscurité

 et poursuivons, opiniâtres, notre chemin d'humanité  

 Que nos lampes brillent, que nos fleurs se partagent

 ce sont mes voeux pour 2017

 Marie

 

 

 ps: j'aimerai ajouter à mes voeux, un petit clin d'oeil aux lucioles qui ont brillé dans les nuits de 2016. 
Elles sont nombreuses, plus que ce qu'on nous le fait croire.... Beaucoup viennent de la "base", d'initiatives citoyennes, il est plus rare d'avoir des échos lumineux issus des sphères qui sont censées détenir le pouvoir, et pourtant, voici une de ces pépites, dont le lien m'a été envoyé par Isabelle, et qui nous vient d'un discours improbable d'un chef d'entreprise aux nouveaux diplômés d'HEC. : https://www.youtube.com/watch?v=Jx-X8teJAfA 
Enfin un voyage "si prés - si loin" où m'a embarquée la dernière émission de l'année de Jean-Claude Ameisen: "sur les épaules de Darwin" le 31 dec. 11h: "soi même entrain de vivre". https://www.franceinter.fr/programmes/2016-12-31

 

Voeux 2017