y3 2016 Pandora

A lire les textes d'Hésiode relatifs à Pandora, une chose apparaît : l'analogie entre Pandore et la jarre. Les deux sont pétries de glaise, les deux sont des contenants de semence et de nourriture, des « gastères », ce mot désignant à la fois la matrice et l'estomac.
Au fond de la jarre, « l'espoir » demeure un mystère. « Elpis », en grec, est ce que l'on appréhende mais que l'on ne connaît pas, ce peut donc être une espérance aussi bien qu'une crainte.
Les maux divers se sont échappés de la jarre et nous tomberont dessus à l'improviste…
Mais ce qui demeure en nous et qui est spécifique à l'humain, sont nos projections du futur, nos appréhensions bonnes ou mauvaises, et qui nous empêchent souvent de vivre le présent.
L'oeuvre présentée ici est un « gastère », à la fois jarre et Pandora. En son sein : un petit Elpis, tenant d'une main un oiseau blanc et de l'autre un oiseau noir. ...
Jarre-Pandora: vessie de chèvre H : 30 cm / Elpis (personnage intérieur): fil de fer, terre / Oiseaux modelés par Hakim Mo

Pandora1 Pandora2 vue dessus Pandora3 ouvert Pandora4 ouvert Pandora5 Elpis